dimanche 22 janvier 2017

Halo Wars 2, le jeu qui console le RTS ?

En offrant une suite au spin-off de Halo sorti en 2009, Creative Assembly et 343 Industry affichent leur ambition d’offrir le meilleur RTS sur console. Halo Wars 2 parviendra-t-il à fédérer les habitués du jeu de stratégie en temps réel ?
Halo Wars 2 - 1
Quand on aborde la question des RTS sur console, on ne peut pas franchement parler d’histoire d’amour. Qu’ils s’agissent de l’excellent Command & Conquer : Alerte Rouge sur PSOne, du moins bon Alerte Rouge 3 sur Xbox 360 et PS3 ou encore de Starcraft 64 sur N64, tous nous ont offert une expérience mitigée. La faute, bien souvent, à des contrôles abominables à la manette. Halo Wars premier du nom, sorti en 2009 et développé par Ensemble Studios, n’a pas échappé à cette malédiction et souffrait lui aussi d’un manque d’ergonomie.
Huit ans plus tard et deux nouveaux studios aux commandes, Halo Wars 2 entend bien faire table rase de ce sombre passé, et se positionner comme référence du RTS sur console. Alors que la bêta du mode Blitz (on vous en reparle) sort aujourd’hui, nous nous sommes rendus dans la banlieue de Londres pour voir ce que le jeu de The Creative Assembly et 343 Industry a dans le ventre.

En avant le bleu !

Pour se faire les dents, les équipes de The Creative Assembly nous proposent de essayer à la campagne solo. Passons rapidement sur le scénario (qui s’adresse avant tout aux amateurs de l’univers de Halo) en rappelant simplement que l’intrigue prend place 28 ans après les événements de Halo Wars. L’équipage du Spirit of Fire se réveille près d’une Arche et découvre qu’elle est aux mains d’une puissante armée covenante renégate. Décision est donc prise de lui coller une raclée. 
Halo Wars 2 - 2
Les développeurs présents sur place nous laissent le choix des armes : Xbox One ou PC. Ce sera la console de Microsoft, afin de voir si Halo Wars 2 parvient à briser la malédiction des contrôles handicapants. Et premier constat une fois la manette en main, le pari semble réussi. La gestion de la caméra aux joystick est fluide, même si elle manque d’amplitude sur le champ de bataille, et la répartition des touches permet une gestion plus rapide que le premier. 
Halo Wars 2 - 3
Cependant, l’impossibilité de cliquer sur des points précis de la carte pour se déplacer au coeur de l’action se fait vite ressentir. La croix directionnelle fait office de compensation en permettant de switcher entre sa base et les coins « chauds » de la carte (escarmouches, concentration de troupes, objectifs…). Un léger handicap qui risque de pousser les habitués du RTS à lui préférer sa version PC.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire