samedi 19 novembre 2016

Une clé USB pour détecter le VIH

Une clé USB pour détecter le VIH dans le sang - capture d'écran du compte Twitter Imperial CollegeUne clé USB pour détecter le VIH dans le sang - capture d'écran du compte Twitter Imperial College

Un nouvel objet dans le domaine de la santé connectée vient de faire son apparition. Cette clé USB est capable de détecter le virus du VIH et donner un résultat en une demi-heure. 

Une équipe de scientifiques de l’Imperial College London, au Royaume-Uni, en collaboration avec la société britannique DNA Electronics, spécialisée dans les biotechnologies, ont mis au point une clé USB capable de détecter le virus du sida dans une goutte de sang. Elle délivre des résultats très fiables, en seulement 30 minutes.

Une clé USB pour détecter le taux de présence du VIH dans le sang

Depuis maintenant quelques temps, la santé connectée prend de plus en plus d’importance et les objets se multiplient. On trouve sur le marché de quoi surveiller son poids, sa santé cardiaque, sa température, etc. et avec une grande précision. Certains considèrent ces objets comme des gadgets dont on pourrait très bien se passer. Des objets sortent cependant du lot et peuvent être d’utilité publique, c’est le cas de la clé USB que viennent de mettre au point des chercheurs britanniques, qui va s’avérer très utile. Elle permet en une demi-heure de détecter si une personne est atteinte du virus du sida et quel est le taux de VIH dans son sang alors que ce test prend généralement plusieurs jours en suivant la méthode en laboratoire.
Une seule goutte de sang suffit sur cette clé équipée d’une puce informatique. Il suffit ensuite de l’insérer dans un ordinateur pour obtenir des résultats détaillés. Cette méthode alternative permet de détecter rapidement et à moindre coût si une personne est infectée. Les chercheurs ont bon espoir que cette technologie soit bientôt utilisable pour dépister d’autres maladies infectieuses ou encore  servir d’outil d’auto-mesure comme ceux qui existent pour déterminer son taux de glucose par exemple.

Des résultats fiables

En outre, ce nouvel objet va faciliter le suivi des traitements des personnes touchées par le VIH. En mesurant le taux de virus présent dans leur sang, il est possible de déterminer l’efficacité d’un traitement et de l’adapter si besoin est. « Les traitements contre le VIH ont considérablement évolué ces 20 dernières années, au point que de nombreux patients peuvent mener une vie normaleMais surveiller sa charge virale est essentiel à la réussite du traitement. Or aujourd’hui, cela exige des équipements complexes et onéreux. Grâce à notre travail, nous avons réussi à réduire cet équipement de la taille d’un photocopieur dans une clé USB » indiquait l’un des auteurs de l’étude, le Dr Graham Cooke, qui fait partie du département de médecine de l’Imperial College.
Les premiers tests sont très prometteurs, les chercheurs ont pu obtenir des résultats fiables à 95%.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire