samedi 5 novembre 2016

Android domine toujours aussi largement le marché du smartphone

AndroidAndroid


Selon la dernière étude de Strategy Analytics, Android est largement devant Apple dans le marché des systèmes d’exploitation mobiles. Les autres OS, eux, disparaissent peu à peu. 


Les chiffres du troisième trimestre concernant les parts de marché dans le domaine des smartphones démontrent une archi-domination d’Android, devant un iOS qui flanche quelque peu. En tout cas, les deux géants américains ne laissent que des miettes aux autres systèmes d’exploitation dont la disparition semble inéluctable.

Un record de parts de marché pour Android

Le rapport sur les parts de marché des OS mobiles au troisième trimestre 2016, publié par Strategy Analytics, démontre qu’Android est toujours aussi dominant, dans un marché où les « petits » n’ont pratiquement plus leur place. En effet, avec une part de marché de 87,5%, Android ne laisse que peu de place à ses concurrents. L’OS de Google gagne encore 3,4 points par rapport à la même période l’an dernier.

Derrière, Apple est à la peine avec 12,1% de parts de marché, c’est 1,5% de moins qu’il y a un an. Une chute due aux mauvaises performances de la marque à la pomme sur les marchés chinois et africain au troisième trimestre selon les experts de Strategy Analytics.
375,4 millions de smartphones se sont vendus durant le 3ème trimestre 2016, c’est 6% de plus que l’an dernier à la même période (354,2 millions). Une hausse que l’on doit notamment aux pays émergents en Afrique, Asie et au Moyen-Orient.

Les autres OS sont en train de disparaitre

Les autres OS pour mobiles, Windows et Blackberry en tête, ne représentent plus qu’une part de marché dérisoire avec seulement 0,3%. Une chute de 2% sur un an. 1,3 million d’appareils équipés de ces systèmes d’exploitation se sont écoulés au cours du troisième trimestre 2016 contre 8 millions à la même période en 2015.
Il parait difficile que BlackBerry remonte la pente, surtout après que l’entreprise ait décidé de suspendre la fabrication de smartphones. Quant à Windows, Microsoft avait indiqué s’éloigner du marché grand public pour se concentrer sur les professionnels en attendant une éventuelle évolution du marché.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire