samedi 17 septembre 2016

Samsung Galaxy Note 7 : de nouveau en vente le 28 septembre

Une astuce graphique pour différencier les modèles

Alors qu'il s'apprête à lancer son grand plan mondial de récupération de 2,5 millions de Galaxy Note 7 peut-être défectueux, Samsung cale déjà la date de retour à la vente de son Note 7, dans une version garantie sans risque d'explosion de batterie. 


En pleine résolution de son lancement cataclysmique du Galaxy Note 7, Samsung tente de se remettre sur les rails. Battant actuellement le rappel de tous ses Note 7 à risque disséminés de par le monde, la marque coréenne communique chaque jour sur les mouvements à venir. Après avoir annoncé le déploiement d'une mise à jour bridant la batterie à 60 % de charge afin d'éviter tout incident pour les irréductibles qui souhaiteraient ardemment conserver leur mobile actuel, Samsung cale l'envoie des premiers Note 7 de remplacement entre les 19 et 21 septembre prochain. La nouvelle sortie officielle, elle, interviendra le 28 septembre — une date que Samsung confirme pour l'instant pour le seul marché sud-coréen.
Que ce soit pour la France ou les États-Unis, la date de reprise des ventes reste floue et tributaire de la facilité ou non à remettre localement le terminal sur le bon chemin. La France ne représentant apparemment qu'un faible nombre de ventes (uniquement des précommandes, contre environ 1 million de terminaux aux États-Unis), nul doute que l'on devrait vite retrouver le Galaxy Note 7 sur les étals physiques et virtuels.

Par ailleurs, Samsung précise que le nouveau et fringant Galaxy Note 7 disposera d'un signe distinctif par rapport à son ancêtre explosif, à savoir un indicateur de charge et de niveau de batterie de couleur verte, tandis que celui du premier Note 7 était blanc. La firme réfléchit aussi à clairement séparer visuellement le bon grain de l'ivraie dès l'emballage, sans doute avec une mention à côté du nom du produit (un "S" ?). Quoi qu'il en soit, le temps presse pour Samsung, tant d'un point de vue technique que commercial, et surtout d'image. Pour l'instant, les mésaventures du Note 7 ont fait dévisser l'action du groupe coréen de plusieurs points et ont déjà provoqué une perte d'au moins 25 milliards de dollars de capital. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire