samedi 17 septembre 2016

Le Samsung Galaxy S8 embarquerait un Exynos 8895 cadencé à 3 GHz

Samsung ne se trouve pas dans une situation facile en ce moment. Afin de renverser la tendance, la firme sud-coréenne envisagerait de lancer le Galaxy S8 avec un peu d’avance. Hasard ou pas, ce dernier fait de plus en plus parler de lui et c’est cette fois sa puce qui est au centre de toutes les attentions.
Le Galaxy S7, le Galaxy S7 Edge et le Galaxy Note 7 sont tous les trois propulsés par la même puce, un Exynos 8890 composé de huit cœurs répartis en deux clusters différents.
Exynos 8895
Samsung serait en train de plancher sur un Exynos 8895 et il pourrait équiper le Galaxy S8.
Comme de nombreuses puces à l’heure actuelle, ce processeur repose en effet sur une architecture de type big.LITTLE.

Un Exynos 8895 pour succéder à l’Exynos 8890 ?

Le premier cluster regroupe ainsi quatre cœurs ARM Cortex A53 assez classiques, utilisés pour les tâches courantes. Le second va un peu plus loin pour sa part puisqu’il est constitué de quatre coeurs Exynos M1 désigné en interne par la marque coréenne.
Cette dernière n’en est d’ailleurs pas restée là puisqu’elle a aussi travailler sur un système d’interconnexion particulier, un système baptisé SCI, pour Samsung Coherent Interconnect.
L’Exynos 8890 a nécessité plusieurs années de développement et il a aussi coûté très cher en R&D à l’entreprise. C’est précisément pour cette raison qu’elle a fait le choix de l’intégrer à tous les terminaux haut de gamme commercialisés cette année.
En ira-t-il de même en 2017 ? C’est peu probable et Ice Universe semble être de cet avis lui aussi.
D’après ce leakeurs officiant sur Weibo, Samsung serait en effet en train de travailler sur une nouvelle puce, l’Exynos 8895. Il ne se contente d’ailleurs pas de l’évoquer puisqu’il mentionne aussi certaines de ses caractéristiques.

Un SoC cadencé à 3 GHz pour le Galaxy S8 ?

D’après lui, ce SoC devrait en effet être cadencé à 3 GHz et être spécialement optimisé pour consommer le moins d’énergie possible, avec un seuil fixé à 5W.
C’est intéressant, mais ce n’est pas fini, car cette puce serait aussi capable de traiter les images entre 70 et 80 % plus vite que la génération précédente. Ce détail n’est d’ailleurs pas anodin, car certaines sources pensent que le Galaxy S8 sera équipé de deux capteurs photo à l’arrière, des capteurs capables de récupérer plus d’informations sur les scènes photographiées, mais également sur la profondeur de champ de nos images.
Ice Universe donne aussi quelques scores, obtenus avec GeekBench. D’après lui, ce nouvel Exynos aurait décroché 2 301 points en single-core et 7 019 points en multi-core.
Pour rappel, ce n’est pas la première fois que cette puce fait parler d’elle puisqu’elle est apparue cet été dans un listing de la Zauba.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire