mardi 30 août 2016

WINDOWS 10 ABSORBE VOS DONNÉES PERSONNELLES TOUTES LES 5 MINUTES.


Oh ! La révélation qui fait froid dans le dos... La société de sécurité Plixer a décortiqué les données que Windows 10 envoie à Microsoft. Jusque là, quoi de plus naturel ?  Seulement le bilan, lui, est absolument effrayant. Windows 10 est un véritable aspirateur à données personnelles. 


Plixer s’est à son tour penchée sur les informations que Windows 10 envoie aux serveurs de Redmond et le résultat est sans appel « Nous avons décidé d’enquêter sur plusieurs éditeurs et le résultat pour certains d’entre nous est un peu effrayant ».
Si nombre d’éditeurs sont dans le collimateur, il apparaît que le moins bon élève est Microsoft, celui qui respecte donc le moins la vie privée des usagers. Microsoft récupère des informations sur les contacts, l’agenda, le texte saisi, ainsi que les interactions tactiles, la localisation des données.
Même en relevant au maximum le niveau de protection, « une certaine forme de métadonnées était encore envoyée à Microsoft toutes les 5 minutes ». Le souci étant que comme elles sont cryptées, il est impossible de savoir de quoi il retourne. Ces données sont envoyées, mais il est impossible d’en connaître la teneur.
« Nous soupçonnons [que les données envoyées] contiennent des détails sur votre profil, notamment votre adresse IP faciale »
Comme l’expliquent nos confrères de Silicon :
« Pour conserver le contrôle de ses données, l’utilisateur n’a d’autre choix que de bloquer, au niveau du firewall, les serveurs de Microsoft qui se montrent trop indiscrets (particulièrement ceux cachés derrière les adresses IP 55.113.11, 65.55.113.12, 65.55.113.13, et 134.170.30.221 aujourd’hui). Un choix risqué puisque la firme de Satya Nadella pourrait changer l’usage de ces adresses pour, par exemple, y basculer le service de mise à jour Windows Update qui se retrouverait donc bloqué. »
Il serait de bon ton qu’une législation limpide et générale soit mise en place, même si nous utilisons ces services, il y a de quoi rager lorsque l’on constate à quel point notre vie privée ne l’est absolument pas.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire