mardi 30 août 2016

Google a du mal à concrétiser ses projets les plus ambitieux.

Si son navigateur est devenu incontournable et son système d’exploitation domine le marché du mobile, Google peine encore à concrétiser ses projets les plus ambitieux. Des Google Glass au Project Wing, la plupart des projets qui sont nés dans le laboratoire Google X connaissent une existence tourmentée…
En mettant sur pied un incubateur pour ses projets les plus fous, Google espérait concrétiser des concepts de produits avant-gardistes, imaginés par certains de ses employés et techniquement réalisables. Si le géant du Web est parvenu à transformer ces concepts en des produits fonctionnels, les projets du laboratoire Google X n’ont pour la plupart jamais quitté les locaux de Google.
Nos confrères de Re/code se sont intéressés au phénomène et ont décidé de mener l’enquête pour découvrir les raisons de ces échecs. 
Le plus gros problème auquel le laboratoire Google X serait confronté viendrait de la structure même du laboratoire, qui laisse une totale liberté à ses employés pour avancer sur des projets qui n’ont ni deadline, ni aucune feuille de route. L’absence de leadership conduirait également les projets à changer plusieurs fois de direction, désorientant les collaborateurs qui finissent par quitter leur job au bout de quelques années… Selon Re/code, de nombreux salariés de Google auraient ainsi décidé de quitter le navire en cours de route, estimant que leur investissement dans ce projet ne mènerait nulle part.
Le fiasco des Google Glass n’a guère rassuré ceux qui sont restés chez Google et continuent de travailler sur des projets ambitieux comme les drones de livraison du Project Wing ou les ballons atmosphériques du Project Loon. Dans la pratique, le seul projet qui semble avoir réellement abouti à ce jour concerne le secteur automobile, un segment sur lequel Google n’avait jusqu’à présent pratiquement aucune présence… 
Les échecs à répétition de Google X auraient par ailleurs poussé la direction d’Alphabet, la maison-mère de Google, à reprendre en main la structure du laboratoire. Plusieurs projets pourraient ainsi tomber à l’eau et Google pourrait également choisir de réduire considérablement ses investissements dans ses projets moonshots pour se concentrer sur son coeur d’activité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire