vendredi 24 mars 2017

Le Windows 10 VR combine à la fois le monde réel et la réalité Virtuelle

Intégrer des images de synthèse à son champ de vision et interagir avec elles, comme s'il s'agissait d'objets réel. Voici le principe du casque HoloLens de Microsoft. Ce dernier recourt à un système de projection numérique sur une visière transparente. Une technologie un peu trop coûteuse : 3300 € minimum, qui réserve l'appareil aux pros. En collaboration avec Acer, le géant de Redmond développe ainsi un modèle fermé qui affiche l'environnement filmés par ses deux caméras en le "mixant" avec des éléments virtuels. Cette version grand public devrait sortir à la fin de l'anée au prix de 300 € environ.

lundi 13 mars 2017

Samsung Exynos pourrrait sûrement avoir deux caméras arrière pour le Galaxy S8

Samsung Exynos a récemment envoyé un tweet qui pourrait être considéré comme un indice nous disant que le Galaxy S8 pourrait fonctionner avec deux caméras à l'arrière. Oui, il semblerait impossible étant donné toutes les images du Galaxy S8 qui ont fuit dans les dernières semaines montrant seulement une seule caméra arrière, mais se pourrait-il que le dispositif vu dans les fuites ne soit pas la version finale du prochain Samsung phare ?



Beaucoup de choses ont été révélées au sujet du Galaxy S8 ces derniers jours, et nous aurions certainement entendu parler d'une caméra double si elle fait son chemin vers le Galaxy S8. Nous devrions également considérer le fait que le capteur d'empreintes digitales sur le dos ne laisserait pas de place pour un deuxième module de caméra, et à moins que Samsung ait réussi à nous tromper avec des fuites d'un prototype S8 qui ne sera pas le produit final, il semble peu probable qu'il y aura ainsi deux caméras à l'arrière.

 Samsung Exynos se montre plutôt juste en montrant que l'Exynos 8895 prend en charge les caméras double (grâce à la double intégrée dans les processeurs de signal d'image), comme il y a également d'autres tweets qui parlent de d'autres fonctionnalités de la 8895. Il est encore suspect, cependant, comme Samsung utilise des puces Exynos et Meizu, cela pourrait donc signifier que Samsung tente maintenant de séduire d'autres OEM en mettant en évidence le support de l'Exynos 8895 pour une fonctionnalité qui a vu une énorme demande dans l'industrie des smartphones.

 Alors? Selon vous, est ce que le Galaxy S8 aura bel et bien deux caméras à l'arrière du smartphone?

jeudi 9 mars 2017

Chuwi : le Lapbook 14.1 sera disponible en Europe dès la semaine prochaine

Chuwi vient d'annoncer la commercialisation prochaine de son nouveau Notebook en Europe sous architecture Intel Apollo Lake.
 Chuwi Lapbook
 Après les terminaux hybrides ou embarquant à la fois Windows 10 et Android, Chuwi se recentre sur les terminaux compacts plus traditionnels : le notebook.
La marque chinoise vient ainsi d'annoncer la disponibilité prochaine en Europe de son LapBook 14.1. Le terminal propose ainsi un écran de 14,1 pouces Full HD 1080P associé à une plateforme Apollo Lake sur base de Celeron N3450 (quatre coeurs cadencés à 1,1 GHz et jusqu'à 2,2 GHz en mode Turbo).
Chuwi Lapbook 14.1
En interne, le notebook embarque un GPU Intel Graphics 500 (9ème génération compatible DirectX 12, 700 MHz), 4 Go de RAM DDR3, 64 Go de stockage EMMC (extensible via le port SD). On y trouve 1 port USB 3.0 et un port USB 2.0, le Bluetooth 4.0 et une connexion WiFi.
Le Lapbook affiche des dimensions compactes : 32.92 x 22.05 x 2.05 cm pour une autonomie annoncée à 4 heures en lecture vidéo grâce à sa batterie de 9000 mAh.
Livré avec Windows 10, le Lapbook 14.1 de Chuwi sera disponible à partir du 17 mars en Europe au prix promotionnel de 256€ chez Gearbest.
Par ailleurs, Gearbest organise actuellement son troisième anniversaire avec quelques belles offres à la clé. Une page spéciale permet d'accéder à l'ensemble des produits soldés. On notera particulièrement des offres à -50% sur le Xiaomi Redmi Note 4X ou le Teclast Tbook 16 Power.

Samsung Galaxy S8 et S8 Plus : déjà en précommande au prix de 922 €

Les Galaxy S8 et S8 Plus seront dévoilés le 29 mars prochain, lors d’un évènement “Unpacked” du constructeur coréen. Mais plusieurs semaines avant cette présentation, le revendeur MobileFun les proposent déjà en précommande. Il faudra cependant débourser la coquette somme de 922,99 euros pour la version de 5,8 pouces et de 1037,99 euros pour celle de 6,2 pouces.
Samsung Galaxy S8

Le Samsung Galaxy S8 n’en finit pas de faire parler de lui ! À quelques semaines de sa présentation officielle, qui est fixée au 29 mars prochain lors d’un évènement “Unpacked” du constructeur coréen, le revendeur MobileFun a décidé de proposer les deux nouveaux smartphones de la marque, à savoir le S8 et le S8 Plus, en précommande.

Les Samsung Galaxy S8 et S8 Plus déjà en précommande !

Alors que les précommandes officielles ne seront pas lancées avant le 10 avril, le revendeur propose le S8 à 922 euros et le S8 Plus à 1037 euros. Ces tarifs sont beaucoup plus élevés que ceux qui avaient été annoncés.
Le prix d’appel du S8 devrait être de 799 euros et celui du S8 Plus de 899 euros. On ne s’attendait clairement pas à ce que le nouveau Galaxy S8 soit bon marché.

Le constructeur livre également la fiche produit détaillée de chacun des smartphones, qui concordent avec celle du Galaxy S8 Plus, qui a fuité, il y a quelques semaines. Celui-ci sera équipé d’un écran 6,2 pouces Quad HD + Super AMOLED.
En ce qui concerne l’intérieur de l’appareil, on peut s’attendre à y trouver un Snapdragon 835 couplé à 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne. Cette capacité peut être augmentée en insérant une carte microSD dans le smartphone. Quant à la batterie, elle serait dotée d’une capacité de 3 500 mAh. Passons maintenant aux capteurs photo. À l’avant, il sera de 8 mégapixels et à l’arrière, de 12 mégapixels «Dual Pixel».
Le Galaxy S8 aurait les mêmes caractéristiques à l’exception de son écran de 5,8 pouces et de sa batterie dotée d’une capacité de 3 000 mAh. Il ne reste plus que quelques semaines à patienter avant que les deux nouveaux smartphones de Samsung ne soient dévoilés. En attendant, découvrez toutes les infos sur les Galaxy S8 et S8 Plus.

lundi 6 mars 2017

Contenir le réchauffement sous 1,5°C sauverait la banquise arctique

Vue général du glacier Ilulissat au Groënland, qui voit sa superficie se réduire chaque année, le 3 juillet 2009-AFP/Archives/Slim ALLAGUI
  
Vue général du glacier Ilulissat au Groënland, qui voit sa superficie se réduire chaque année, le 3 juillet 2009-AFP/Archives/Slim ALLAGUI
Limiter le réchauffement planétaire à +1,5°C par rapport au niveau de la Révolution industrielle permettrait de sauver la banquise estivale de l'Arctique, estime une étude parue lundi dans la revue Nature Climate Change.
En revanche, si le thermomètre gagnait 2°C, la banquise n'aurait plus que 60% de chance de survie l'été, ajoutent les chercheurs, James Screen et Daniel Williamson, de l'Université d'Exeter (Grande-Bretagne).
La communauté internationale s'est accordée, fin 2015 à Paris, à contenir le réchauffement, lié au boom des gaz à effet de serre, "bien en-deçà de 2°C", et à poursuivre "l'action menée pour le limiter à 1,5°C".
"Si l'objectif de 1,5°C est tenu, cela pourra de manière certaine empêcher la région arctique de perdre toute sa glace l'été", soulignent les auteurs.
La banquise serait en été d'environ 2,9 millions de km2 (2,5 à 3,4 millions).
"En revanche, l'objectif 2°C pourrait bien ne pas suffire" et libérer l'Arctique des glaces, ajoutent-ils (la banquise tomberait en fait à environ 1,2 million de km2 - portions restant notamment dans le nord du Groenland et sur l'île d'Ellsmere).
Pour leurs recherches, ces mathématiciens ont utilisé les statistiques de fonte et d'étendue de la banquise ces dix dernières années, couplées à des modèles de températures.
La banquise est essentielle à la survie d'espèces. Cette surface blanche contribue aussi à freiner le réchauffement en renvoyant le rayonnement solaire vers l'espace, et empêche la chaleur de l'océan de tiédir l'air.
Mais la tendance au recul est nette (avec un record de 3,41 millions de km2 de surface seulement en 2012). En année moyenne, ces derniers temps, les glaces arctiques couvrent environ 5 millions de km2 l'été et 14 millions l'hiver.
En 2016 encore, la région a connu ses douze mois les plus chauds depuis le début des relevés en 1900, entraînant une fonte sans précédent et retardant la formation de glace à l'automne.
Si rien n'était fait pour ralentir le réchauffement, l'Arctique se retrouverait sans banquise d'été d'ici le milieu du siècle, estiment les scientifiques.
A Paris, les pays ont pris des engagements pour réduire les gaz à effet de serre -- issus largement de la combustion des énergies fossiles (charbon, pétrole, gaz). Mais à ce stade ces promesses sont insuffisantes, souligne aussi l'étude lundi: si elles ne sont pas revues à la hausse, il y a 75% de chances pour que l'Arctique se retrouve sans glace.

mercredi 1 mars 2017

L’Homme regarde un milliard d’heures de vidéos sur YouTube chaque jour !

YouTube
La vidéo est aujourd'hui incontournable sur le web. Tous les grands acteurs s'y sont mis - ou veulent s'y mettre -, mais il en est un qui règne en maître, YouTube. Et aujourd'hui, le géant annonce un chiffre hallucinant : un milliard d'heures de vidéos visionnées chaque jour !
Selon le billet publié sur le blog de YouTube : « Mettons cela en perspective. Si vous étiez assis et que vous souhaitiez regarder un milliard d’heures sur YouTube, il vous faudra plus de 100 000 ans. Il y a 100 000 ans, nos ancêtres fabriquaient des outils en pierre et quittaient l’Afrique tandis que les mammouths et autres mastodontes traînaient sur Terre. Si vous passiez 100 000 années à voyager à la vitesse de la lumière, vous pourriez traverser la Voie Lactée de part en part (et sans vieillir !). Et si vous cherchiez ‘100 000 years’ sur YouTube, vous trouveriez un clip de KISS.«
Étant donné le nombre de vidéos disponibles et d’utilisateurs de la plateforme, ce chiffre n’est pas franchement une surprise mais tout de même. C’est la preuve d’un succès impressionnant… Pas mal, non ?

MobileWordCongress : Panasonic présente son PC Toughbook CF-33 à destination des pros

Panasonic a présenté son nouveau PC hybride Toughbook CF-33 lors du Mobile Word Congress 2017 et le moins que l’on puisse dire c’est que ce dernier saura convaincre les entreprises durant le salon.

Panasonic a présenté son Toughbook CF 33 au MWC 2017
C’est au salon MWC 2017 de Barcelone que le constructeur Panasonic a dévoilé son nouveau Toughbook CF-33. Commercialisé à partir du 2e trimestre 2017, ce modèle sera vendu autour de 3 550 euros. Petit tour d’horizon des principales caractéristiques techniques et des attraits de ce nouveau modèle, faisant partie de la gamme Toughbook dont on peut dire qu’elle est le tout-terrain du PC.

Le nouveau CF-33 fait partie de la gamme Toughbook de Panasonic, le tout-terrain du PC

La gamme Toughbook de Panasonic a été conçue à l’origine pour offrir une famille de produits robustes et solides, adaptés et compatibles avec une utilisation dans des environnements rigoureux et humides et des conditions climatiques extrêmes. Sur cet aspect, Panasonic fait office de pionnier et de leader du genre puisqu’il commercialise sa gamme Toughbook depuis 1996.
Au-delà de la bureautique traditionnelle, les modèles sont prévus pour être utilisés dans les conditions de travail les plus difficiles, voire défavorables. Le nouveau CF-33 ne déroge pas à la règle et l’esthétique du modèle intègre cette dimension, avec son boîtier renforcé. Il peut résister aux rayures, aux chutes, aux intempéries, etc.

La principale nouveauté de ce Toughbook Panasonic CF-33, c’est la version hybride

Ce qui fait particulièrement la nouveauté de ce nouveau modèle CF-33, c’est que la gamme Toughbook accueille son premier PC hybride 2 en 1 : l’écran en est détachable de la partie clavier et peut être utilisé indépendamment dans une version tablette. Panasonic indique même qu’il s’agit du premier PC hybride en mode robuste avec un écran en format 3:2.
L’écran tactile 12 pouces de définition 2160 x 1440 pixels peut être utilisé avec des gants, en extérieur et même sous la pluie. Dans les caractéristiques techniques, on trouve un processeur Intel Core i7 de septième génération, de 8 Go ou 16 Go de RAM et de 128, 256 ou 512 Go de mémoire SSD.
Pas forcément destiné au particulier lambda, ce Toughbook CF-33 s’adresse en particulier à la police, aux services d’urgence, de défense, comme aux techniciens de maintenance par exemple. Il est vrai qu’avec un tarif de 3350 euros pour le PC ou de 2990 euros pour la tablette, seules les entreprises seront intéressées.